DĂ©veloppement personnel

Comment maintenir l'Ă©quilibre acido- basique du corps ?

Post by
Marie
-

L'Ă©quilibre acido- basique qu'est ce que c'est ?

L'équilibre acido-basique est l'un des grands équilibres métaboliques qui garantissent à l'organisme un fonctionnement optimal, et par conséquent une bonne santé. Il s'agit tout simplement de l'équilibre entre l'acidité et l'alcalinité autrement dit de la basicité de l'organisme. Il est défini par le pH sanguin, c'est-à-dire la concentration en ions hydrogÚne dans le sang. De maniÚre générale, l'équilibre acido-basique est essentiellement influencé par l'alimentation ainsi que par le métabolisme de l'organisme qui est également producteur de déchets acides. Toutefois, d'autres facteurs peuvent aussi avoir des impacts sur cet équilibre. C'est le cas notamment de la façon de manger : manger rapidement ou excessivement, du stress, des troubles du sommeil, de la pollution, de la pratique d'une activité physique trop intense et pour finir de l'avancée en ùge.

Pourquoi est-il si important ?

L'Ă©quilibre acido-basique revĂȘt une grande importance pour l'organisme. Il est essentiel pour que se produisent les rĂ©actions chimiques indispensables Ă  la survie. La rupture de cet Ă©quilibre en faveur d'une acidose, c'est-Ă -dire d'un excĂšs d'acide, pousse l'organisme Ă  puiser dans ses rĂ©serves d'Ă©lĂ©ments alcalins (basiques) pour tamponner cette aciditĂ© excessive.

Pour ne pas arriver Ă  ces extrĂȘmes, il est par consĂ©quent primordial de remĂ©dier Ă  tout dĂ©sĂ©quilibre acido-basique dĂšs les premiers signes. Des ballonnements, un manque de tonus, un teint fatiguĂ©, de la fatigue matinale, des problĂšmes de gencives et une mauvaise haleine figurent parmi les principaux signes annonciateurs d'une aciditĂ© de l'organisme.

Les systÚmes tampons et les organes intervenant dans la régulation

Pour maintenir le pH sanguin, l’organisme va mettre en Ɠuvre des systĂšmes tampons qui consistent Ă  neutraliser un acide fort en le liant Ă  une base pour obtenir une substance neutre. Pour cela, des sels minĂ©raux sont utilisĂ© en permanence, tirĂ©s directement de l'alimentation ou des rĂ©serves qui sont a disposition :

- Les minĂ©raux acide sont : le soufre, le phosphore, le chlore, le fluor, l’iode, la silice.

- Les minĂ©raux alcalins sont::  le calcium, le sodium, le potassium, le magnĂ©sium, le cuivre, le fer


L’organisme va ensuite essayer d’éliminer les acides issus du mĂ©tabolisme et de l’action des systĂšmes tampons, par les poumons, la peau, les reins. Les poumons assurent plus de 90% de la dĂ©sacidification de l’organisme. Ils vont rejeter les acides "volatils", provenant surtout de la dĂ©gradation des protĂ©ines vĂ©gĂ©tales. Ces acides sont faibles. Les reins quant Ă  eux vont rejeter les autres acides "non volatils"  provenant de la dĂ©gradation des protĂ©ines animales. Ce sont des acides forts. et. pour finir la peau qui elle Ă  un rĂŽle plus limitĂ© (sudation).

L'apparition de l'hyperacidité (acidose)

Les risques et causes

Lorsque qu'un certain taux d'acides est dĂ©passĂ©, l’organisme n’arrive plus Ă  remplir sa fonction pleinement. Le sang devient acide.et, les rĂ©gions du cerveau tentent de rĂ©guler la respiration pour la rendre plus rapide et plus profonde .

Les reins tentent Ă©galement de compenser l’acidose en Ă©liminant plus d’acides dans l’urine. Cependant, si l’organisme continue Ă  produire trop d’acides, ces deux mĂ©canismes peuvent ĂȘtre dĂ©passĂ©s, entraĂźnant une acidose grave et finalement des problĂšmes cardiaques et un coma.

Les causes de l'hyperacidité sont :

  • L ’alimentation contemporaine qui contient un excĂšs d’aliments acidifiants
  • L'hygiĂšne de vie : stress, manque de sommeil, surmenage, tabagisme...
  • Les carence en micronutriments, souvent liĂ©es Ă  l'alimentation industrielle et la consommation de produits rafinĂ©s
  • La sĂ©dentaritĂ©, le manque d’exercice physique ou a contrario une activitĂ© sportive trop intense
  • Les phĂ©nomĂšnes digestifs, des troubles colitiques (fermentation, putrĂ©faction)
  • L’insuffisance d’élimination rĂ©nale

Les symptĂŽmes

  • Au niveau de l’état gĂ©nĂ©ral : fatigue chronique, frilositĂ©, hypotension, migraines frĂ©quentes,
  • Au niveau du psychisme : irritabilitĂ©, Ă©tat de stress permanent, nervositĂ©, Ă©tat dĂ©pressif, hyperĂ©motivitĂ©, insomnie, augmentation de la perception douloureuse,
  • Au niveau musculaire, articulaire : inflammations, crampes, tendinites, spasmes, maux de dos chroniques,arthrite, douleurs de nuque et Ă©paules, douleurs musculaires diffuses,
  • Au niveau des muqueuses : brĂ»lures urinaires, cystalgies,mycoses, prurit, sueurs acides irritantes, peau sĂšche, irritĂ©e, yeux larmoyants, blĂ©pharite, transpiration abondante, gencives enflammĂ©es et sensibles,
  • Baisse de l’immunitĂ© : troubles ORL Ă  rĂ©pĂ©tition, toux, raclement de la gorge,
  • Au niveau digestif : mauvaise haleine, langue chargĂ©e, bouche sĂšche, gencives enflammĂ©es et sensibles, aciditĂ© gastrique, gastrite, ulcĂšre, brĂ»lures rectales, inflammation des intestins, constipation.

RĂ©tablir l’équilibre

Souvent le rééquilibrage passe par l'alimentation

Les aliments acidifiants sont des aliments qui vont libĂ©rer des mĂ©tabolites acides lors de leur transformation dans l’organisme (digestion, utilisation cellulaire). ils sont donc Ă  consommer avec modĂ©ration. Pami eux on retrouvent :

🐠 Poisson gras, crustacĂ©s, moules, crevettes

🧀 Fromages (les forts et ĂągĂ©s sont plus acides que les doux), lait stĂ©rilisĂ©, petit-lait « ĂągĂ© »

đŸ„© Viande rouge, volaille, charcuterie

🧈 Graisses cuites, huiles vĂ©gĂ©tales raffinĂ©es, durcies (margarine) ou animales

đŸŒŸ CĂ©rĂ©ales, surtout raffinĂ©es et aliments qui en sont constituĂ©s,

đŸ„Š LĂ©gumineuses :  soja (sauf lait), haricot banc, fĂšve, pois chiche, lentille


🍭 Sucre raffinĂ©, sucreries : sirop, pĂątisserie, bonbon, confiture, fruits confits


đŸ„€ Boissons industrielles : limonade, cola, soda, eau gazeuse


🌰 OlĂ©agineux : noix, noisette, cacahuĂšte, noix de pĂ©can, pistache, tournesol, pĂ©pin de courge
.

☕ CafĂ©, thĂ© (surtout noir), cacao, chocolat, vin, levure, aspirine


‍

‍

Les aliments alcalinisants sont des aliments riches en bases et pauvres en substances acides.  

đŸ„” Farineux : pommes de terre, patate douce, potimarron, chĂątaigne
.

đŸ„Ź LĂ©gumes verts : crus ou cuits et lĂ©gumes colorĂ©s (sauf tomate, oseille, rhubarbe)

🍏 Jus de lĂ©gumes, compote de fruits (non industriels)

đŸŒœ Graines et lĂ©gumineuses germĂ©es, maĂŻs (graine ou polenta)

🍌 Banane, amande, noix de BrĂ©sil, olive noir (dans l’huile d’olive et non en saumure)

🍐 Fruits doux et mĂ»rs : pomme, poire
..

🍇 Fruits secs : datte, raisins, (sauf abricot), si sĂ©chĂ© Ă  maturitĂ© en non soufrĂ©s

💧 Eau minĂ©rale alcaline (ph>7)

đŸ„› Lait d’amande, de soja, lait cru, fromage blanc bien Ă©gouttĂ©, beurre frais, crĂšme fraiche

🍳 Sucre intĂ©gral, sĂ©same, jaune d’Ɠuf, huĂźtre, sel marin, algues marines ou d’eau douce

‍

Les aliments au goût acide son acidifiants pour les personnes sensibles aux acides (ou avec des déficiences métaboliques) et alcalinisants pour les autres.

đŸ„›Petit-lait : yaourt, lait caillĂ©, kĂ©fir, fromage blanc

🍑 Fruits : moins le fruit est mĂ»r plus il est acide

🍓 Baies rouges : groseille, cassis, framboise, fraise, mĂ»re, argousier, prunelle

🍋 Agrumes : citron, pamplemousse, orange, mandarine

🍍 Pommes (cloche), cerises (griotte), prune, abricot, brugnon, reine-claude, ananas, kiwi

đŸ„­ Fruits doux : melon, pastĂšque, raisin, prune, pĂȘche, figue, mirabelle, mangue, grenade, kaki, jus de fruits, (perte de la pulpe)

🍅 LĂ©gumes acides : tomate (surtout cuite), rhubarbe, oseille, cresson, Ă©pinard, bette (surtout cuite)

đŸ„‚ Vin blanc, champagne, cidre, miel, sirop d’érable

Chez une personne en bonne santĂ©, cette mĂ©tabolisation va conduire Ă  une neutralisation des acides et Ă  une libĂ©ration des bases minĂ©rales du fruit : le rĂ©sultat sera donc un effet alcalinisant. En revanche, chez une personne prĂ©sentant un dĂ©ficit mĂ©tabolique, la neutralisation des acides ne pourra pas s’effectuer par les voies physiologiques. Les composĂ©s resteront dans l’organisme sous forme acide, puis seront neutralisĂ©s par les bases prĂ©levĂ©es dans les tissus, notamment le tissu osseux, provoquant un effet fortement dĂ©minĂ©ralisant.

Pour reprĂ©sentation la ration en aliments alcalins devrait reprĂ©senter : 50% pour les personnes en Ă©quilibre acido-basique et 60 Ă  80% pour les personnes en dĂ©sĂ©quilibre acido-basique. En outre, la consommation d’une eau riche en bicarbonates pendant une dizaine de jours par mois Ă  raison d'1.5L par jour permet action dĂ©sacidifiante renforcĂ©e.

Par une re-minéralisation

Les personnes en dĂ©sĂ©quilibre doivent effectuer rĂ©guliĂšrement des cures de  complĂ©ments nutritionnels ĂȘtre riches en sels minĂ©raux basiques d’acide faible : calcium, magnĂ©sium, vitamines du groupe B ( voir Ă  ce sujet:  Le point sur les complĂ©ments alimentaires).

Par le drainage de l'organisme

L'utilisation de plantes diurĂ©tiques et  sudorifiques peuvent ĂȘtre bĂ©nĂ©fiques. Celles-ci permettent  d'augmenter la sĂ©crĂ©tion de sueur et donc de la quantitĂ© d’acides Ă©liminĂ©s. Également, les saunas, hammam, bains chauds
sont efficaces.

Par des revitalisants

Les revitalisants alcalins comme la spiruline, l’algue bleue du lac klamath, le jus d’herbe d’orge, le ginseng bien dosĂ© en ginsĂ©nosides, le germe de blĂ©, l’huile de foie de morue peuvent avoir des effets positifs et dynamisants.

Par l'oxygénation

La pratique d'un exercice physique augmente le volume respiratoire et transforme les acides faibles par oxygénation. La technique du bol d'air Jacquier est également

intéressante ainsi que de simples respirations profondes dans la journée.

Sources :

📚Havea

📚 Doctissimo

‍

đŸ“Č Lire la suite sur l'app

🙌
‍
Démarrez avec OOOly

Vous recevrez notre newsletter...
et l'offre de lancement exclusive d'OOOly đŸ€©

đŸ“Č OOOly đŸ€©
(app bĂȘta)

D'autres articles ?

PrĂȘt.e Ă  dĂ©marrer
votre aventure avec OOOly ?

đŸ“Č OOOly đŸ€©
(app bĂȘta)